Mademoiselle et d’autres aberrations de la langue française (si je peux me permettre)

Dans un passé lointain je me retrouvais souvent face à des marchands qui hésitaient entre ‘Madame ou bien Mademoiselle?…’ Et j’avais envie de crier ‘non mais ça te regarde???!!!’ Ce que je n’ai jamais fait car je suis anglaise et il faut commettre une vraie atrocité du style passer avant son tour dans la queue pour le bus pour provoquer une réaction aussi vive. Et encore… Je me contentais de dire ‘Alors voyons, j’ai l’âge d’être une Madame mais en fait je suis encore Mademoiselle’ avec un sourire un brin trop sucré pour indiquer subtilement que ça ne le regardait point.

Gérer les marchands qui essayent d’être polis avec une langue qui tarde à évoluer c’est une chose. Mais de devoir renseigner cette information sur des formulaires administratifs c’est bien une autre. Non, ce n’est pas la plus grande bataille des féministes – à entendre les propos d’Ivan Levaï dernièrement il y a encore du taf dans la matière – mais c’est une toute petite chose (quand même énorme) qui ne coûterait pas grande chose à rectifier.

Et puis pour combler le vide, l’Académie Française pourrait se pencher sur la recherche d’une autre civilité pour une femme qui indique tout juste qu’elle est une femme et pas plus. Tant qu’à faire, elle pourrait trouver des nouveaux mots pour qu’on fasse la distinction entre une belle-mère la-mère-de-mon-conjoint et la belle-mère que je suis pour les fils de mon conjoint (qui n’ont d’ailleurs pas d’appellation non plus). Cette auguste institution pourrait enrichir notre vocabulaire avec un mot de plus que ‘fille’ : fille fait double office, avant d’être femme on est fille, et nous sommes toutes les filles de quelqu’un. On a bien ‘fils’ et ‘garçon’, ce serait possible d’avoir ‘fille’ et ?? Et puisque les grands pontes s’intéressent au dossier ‘Féminin’ ce serait bien d’avoir un deuxième mot pour que les chanceuses femmes qui arrivent à choper un mari pourraient espérer une nouvelle appellation comme leurs hommes qui sont devenus maris. Ne m’embêtez pas avec ‘la mariée’… ça ne dure qu’un jour!

J’ai franchement l’impression que les personnes qui ont créé cette belle langue ont juste eu la flemme quant à trouver des mots pour des femmes, d’où tous ces mots ‘Taille Unique’…

J’ai envie de vous diriger vers un très bon article dessus. Une fois que vous avez digéré celui-là je vous invite à lire sur le même site le très marrant ‘Madame, bordel Madame’ et voir si vous arrivez à trouver le moindre logique dans tout ça.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s