Saison de transformations

Où commencer? Ma vie reflète toute la dualité de l’automne en ce moment, une tension constante entre la lumière et la noirceur, l’espoir et le deuil – à entendre des gens autour de moi, je ne suis pas la seule.

Celles qui sont abonnées à Rêve de Femmes trouveront dans le dernier numéro de l’automne un article que j’ai écrit sur la fidélité : Fidèle à Moi-Même.* Au moment que j’ai commencé à l’écrire cet été, j’étais mariée et je croyais que nous essayions de reconstruire notre couple. L’article à dû être modifié quand l’infidélité à resurgi violemment dans notre mariage. L’article a tenu la route, le mariage non. Depuis cet été je vis dans un tourbillon d’émotions, qui se succèdent comme des vagues : tristesse, colère, honte, culpabilité, peur, panique et puis on recommence. Mon corps est meurtri, physiquement endolori, en empathie avec mes émotions. Mes nuits se passent, blanches pour la plupart, des fois habitées de rêves confus. Je me réveille en cherchant ce corps qui dort à côté du mien depuis 14 ans… et puis je me souviens… Par moments, je me sens ensevelie dans un deuil sans fin.

Je ne serais pas arrivée jusque là sans le soutien de mes amies, de ces cercles de femmes qui m’entourent. Et je m’accroche à ce rêve d’Entente Féminine, de tous mes projets que j’ai sous-investis, car mes énergies fuyaient, fuyaient.

Par moment, il y a des moments de lumière, des éclairs de soleil. J’entrevois de l’espoir. Les rêves de mort qui habitent mes nuits sont annonciateurs d’une nouvelle vie. Je me suis réveillée il y a quelques jours ayant rêvé que mon cœur arrêtait de se battre, en criant ‘Je ne veux pas mourir, je veux VIVRE!’

Ce temps de cataclysme n’est qu’un passage, un moment où je quitte cette vie et son narratif usé. Je quitte la personne que j’étais, celle qui se laissait aimée mal, qui reproduisait des schémas stériles de son enfance. Je choisis ma nouvelle histoire. Je purge, je vide, je mue. Je n’attends pas que ce passage se termine vite. Je n’ai pas fini de morfler. Pour incarner pleinement la formation que je donne avec Emmanuelle Saucourt d’ici deux semaines, je retourne à moi même.

Je suis reconnaissante d’avoir appris tant de choses de ce cycle fabuleux sur lequel tourne ma vie. Aujourd’hui je descends dans le noir, mais par moment, je crois dans la renaissance qui suivra.

* Vous pouvez lire l’article ici

Publicités
Cet article, publié dans Femmes, Le cycle féminin, Les saisons, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Saison de transformations

  1. slangaturuz dit :

    J’ai lu ton écrit.
    J’ai lu l’article édité dans Rêves des Femmes.
    Je suis embêtée – avec la sensation de impudeur, de voyeurisme, en lisant tes lignes.
    Mes creux des vagues, j’ai souvent tu. Je me suis souvent tu.Y a pas de raison, y a pas de tort. Nous faisons comme nous pouvons.
    L’autre à laisser dans ses vivances, point déverser ou plutôt se donner en spectacle.
    Mes deuils, je les ai avalés, digerés…. les élans de compassion qui m’avaient été données de recevoir, je les ai savourées en tant que bontés de la Vie même…Oser les voir, ces bontés, aussi dans des moments de vie anodins, et surtout en continu. La Vie étant plus vaste que ce que nous pouvons en apercevoir, voir et goûter…
    Aujourd’hui, je touche les limites, des limites de ce fonctionnement, mélange entre héritage par ligne généalogique et caractère introverti et gêne de DIRE mes émotions. Et peut-être un autre élément qui passe joyeusement à la trappe, vu que c’est moi qui écrit sur moi…
    Dire son émotion, point décrire…..Accepter sa condition et puissance d’Être humaine, suivre les élans du non-connu.
    Ce sera quoi en fait, cette fameuse créativité Féminine, après créer des louloux; cette Créativité
    en continu, se laisser inspirer afin d’émerger du soi qu’on aime raconter, se raconter.
    Être une inconnu à soi,
    oublier ses « malheurs »
    se rire de soi
    en toute Amour
    cultivé, échangé, nourri et offert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s