Les Voies Féminines – un chemin vers soi

4_seasonsVous est-il arrivé de vous demander comment c’est que votre féminité a été livrée sans notice? De regarder votre mère ou votre grande-mère à côté de leur plaque féminine et de conclure qu’elles aussi doivent se débrouiller sans le manuel d’utilisatrice? De sentir que vous répétez les schémas familiaux, que vous êtes la bonne femme, la brave petite dame, un pilier, une perle, tout le monde vous adore, qu’on ne pourrait pas se passer de vous?… Mais vous en tout ça? Vous vous vivez comment? Comment abordez-vous ces changements multiples que la féminité met sur votre chemin, les humeurs changeantes, les passages, les corps qui se modifient, les mus à répétition? Figurez-vous que moi aussi je suis dans ce cas, moi la ‘doyenne’ d’Entente Féminine. Je suis – et je serai toujours – une femme en chemin vers elle-même, vers sa féminité.

À chaque étape dans la vie d’une femme, il y a un passage à vivre, une initiation à passer, par exemple quand on franchit le pas de jeune fille à jeune femme lors de l’adolescence. Dans notre société, ce passage se fait en général sans fanfare, parfois dans la douleur et dans le silence, ou avec un « Bienvenue au club » martyrisé. Ce qu’il faut savoir c’est que cette expérience de la ménarche se répercutera sur tous vos cycles à venir, comme une bande que vous passerez inconsciemment en boucle. Mais il y a de l’espoir ! Chaque phase dans la vie de la femme, que nous pouvons associer à des archétypes,* trouve son miroir dans le cycle féminin. Vous avez vécu des difficultés à une de ces phases, voire à plusieurs? Courage! Vous avez la possibilité de remettre les énergies de chaque phase en mouvement grâce à la compréhension des cycles féminins (ou lunaires si vous êtes ménopausée). Entendez bien, quand je parle de compréhension, ça ne passe pas uniquement par la tête – il va falloir embarquer vos corps, votre âme et vos émotions aussi !

Ce que propose le cycle de stages ‘Les Voies Féminines’ est une mise en mouvement de ces phases et de ces archétypes, l’occasion de se refaire une toile neuve car il n’est jamais trop tard! Les vécus refoulés s’expriment lors des Tentes Rouges (élément indispensable des stages!), les blocages corporels se libèrent, l’élan créatif souvent entravé est encouragé à émerger, le tout en lien avec la saison correspondante. Nous puisons dans la Nature pour nous guider car nous faisons partie d’elle et elle fait partie de nous. Avez-vous remarqué votre sensibilité aux saisons, au temps? Comment être femme et faire abstraction de ces saisons qui se déroulent constamment dans nos corps? – c’est impossible! Mais on peut apprendre à vivre en harmonie avec… Le tout se passe dans un atmosphère de douce bienveillance avec d’autres femmes. Elles sont aussi un peu méfiantes de la compagnie de femmes, toutes comme vous, mais elles viennent avec leurs vulnérabilités et dans l’ouverture. Nous refaisons à neuf un modèle de la féminité que nous sommes désireuses de vivre pour nous-mêmes et de transmettre à nos filles. with_white

Ce cycle féminin, depuis toujours mépris et méconnu, recèle une sagesse énorme pour chaque femme qui ose prendre ce pas vers elle-même. Il représente la fondation de votre féminité, les pierres de base – quoi que vous fassiez par la suite, vous construirez sur du solide.

Transmettre cet ‘ensaignement’ à des femmes est ma passion. Quand je donne ces stages, je suis dans cet état de grâce que Ken Robinson appelle ‘être dans son élément’, le sentiment d’être exactement là où on doit être, de tourner à plein régime. Pendant quelques jours, j’ai la chance de vivre ma passion. J’ai eu la chance de m’être tombée sur les Tentes Rouges, d’avoir senti de manière évidente qu’il y avait de l’or caché dans cette transmission féminine, d’avoir pu saisir le moment et en tirer parti. J’ai la chance d’être anglaise et d’avoir découvert l’enseignement magnifique d’Alexandra Pope sur le cycle féminin. La césure dans ma vie professionnelle accordée par l’arrivée de ma fille m’a permis d’approfondir et développer mes réflexions sur le Féminin, nourrie par d’autres rencontres exceptionnelles avec Miranda Gray et Mandoline Whittlesey. Il y a bientôt 3 ans, j’ai quitté la sécurité pour foncer vers la liberté. Je suis devenue auto-entrepreneuse pour pouvoir transmettre ma passion, pour partager ce savoir vital avec d’autres femmes. Les aléas de la vie (une séparation, des déceptions diverses et variées) ont testé mon engagement dans cette voie, et me testent encore. Mais je suis persuadée que cet enseignement est vital, que je me dois de le développer et de le transmettre. Puis la transmission entre femmes qui s’y passe m’enrichit tellement que j’ai encore plus à partager avec les suivantes!

Oui, ça représente un engagement en temps et en argent pour vous et oui, vous êtes tellement sollicitée. Mais je suis intimement convaincue de la capacité de ces stages de vous accompagner dans votre métamorphose.

Pour cette année, je propose des stages à Lyon, à Clermont Ferrand et à Gap. Pour la première fois, j’expérimente un système de tarifs en fonction des revenus. Vous trouverez toutes les informations ici sur le site d’Entente Féminine. J’espère que je vous ai donné envie de suivre ces voies. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

Au plaisir de vous rencontrer et faire un bout de chemin avec vous – Jacqueline

* ces grandes figures symboliques communes à chaque culture, ex : la Vierge, la Mère, l’Enchanteresse, etc

Publicités
Cet article, publié dans Femmes, Formation, Le cycle féminin, Les saisons, Tentes Rouges, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les Voies Féminines – un chemin vers soi

  1. Hélène Bourdaud dit :

    Bonjour, Jacqueline…Laurence… Hyper envie! Mais difficile de m’engager à 1000 km de vous….seule avec mes 4 bambins! Je réfléchis… Pourriez vous me dire s’il y aurait des personnes interressées dans l’ouest? auriez vous des ardresses de membres, pas loin de chez moi (Nantes). merci pour ce joli texte généreux… Hélène Gillot  

    • Jacqueline dit :

      Ah Hélène, quand on veut vraiment quelque chose, les moyens se présentent! Pour l’instant, je n’ai pas le projet de proposer les Voies Féminines à plus de 3h de route de chez moi! Et Nantes, il faut dire est loin de tout. Il y avait une femme intéressée dans le Morbihan (plus loin encore) mais je ne sais pas si c’est d’actualité pour elle. Vu les distances, je ferais par Easyjet, Nantes-Lyon. (Je suis écolo 99,5% du temps, je peux me permettre un vol low-cost de temps en temps!) Au plaisir de te retrouver Hélène!

  2. Caroline dit :

    Bonsoir Jacqueline !

    Moi aussi, je suis très intéréssée par tout ce que vous proposez…
    Je vous lis à chaque publication et suis frustrée d’habiter si loin de Lyon…
    Je suis près de Tours !
    Allez, le Morbihan, Nantes, Tours… Je suis sûre que l’on peut trouver une solution pour toutes ces femmes… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s