Le Conseil des Anciennes des 13 Lunes

Il faut dire que j’ai bien tourné autour du pot avant même de suivre cet enseignement oral amérindien, passé de femme en femme. J’ai démarré avec un premier groupe, c’était compliqué de me libérer aux dates posées, donc j’ai abandonné. Un an plus tard, Dominique Vivien m’a invitée à rejoindre son groupe et cette fois-ci j’ai décidé d’y aller, un peu à reculons au début jusqu’à ce que j’aie eu une grande épiphanie qui m’a amenée jusqu’au bout. Encore, cela n’a pas suffi à me donner envie de transmettre cet enseignement moi-même (ce que chacune peut faire une fois qu’elle a suivi l’enseignement pendant un an). J’ai décidé de « redoubler », parfois en aidant Dominique, avant de conclure soudainement, au milieu d’une forêt dans le Gard fin septembre, que j’étais prête à devenir transmettrice! Tout pour dire que le concept de résistances, je le connais intimement!

bouclier

Mon premier bouclier

Comment ça se passe? À chaque rencontre (environ toutes les quatre semaines), nous commençons avec le chant des Gardiennes que nous accompagnons aux tambours. Il n’y a pas d’obligation d’avoir un tambour chamanique (je peux vous en prêter) ni de vous en servir. L’objectif du chant est à la fois de réveiller les énergies et aussi de nous relier à toutes les femmes qui suivent cet enseignement. Nous poursuivons avec un cercle de parole, où chacune à tour de rôle est invitée à « déposer ses bagages ». Au fur et à mesure que nous rencontrons les 13 Gardiennes, nous nous rendons compte que leurs présences colorient les expériences des mois. Il n’y a pas de hasard… À midi, nous faisons une pause pour un repas partagé. Pour celles qui n’ont pas encore trempé le pied dans le milieu de stages de femmes, soyez prévenues : il n’y a aucun risque de mourir de faim! L’abondance est en général présente à table! Puis l’après-midi, je vous conterai la Gardienne de cette Lune-là… L’histoire d’une femme, d’une Grande-Mère avec une mission sur cette Terre : de guérir, de conter, d’aimer, de voir loin… Chaque Gardienne incarne un aspect différent de notre cheminement personnel vers notre vérité. Parfois, une autre pratique est prévue, un rêve éveillé, un rituel, une activité créative. Un des éléments clés de cette transmission sera la fabrication d’un bouclier au fil des mois. Le bouclier permet d’ancrer cette transmission dans un corps physique, matériel, de regrouper des symboles que nous avons reçus sous la tutelle de chaque gardienne.
forestPour moi, cette connexion à la Terre est primordiale, et c’est sous ce signe que je compte proposer cette transmission. À chaque lune, nous passerons un maximum de notre temps dehors, dans la nature, dans la forêt afin que nous soyons au plus proche de ce qui animait cette transmission à ses origines. Nous n’avons pas une culture amérindienne et une culture ne s’emprunte pas. Mais nous avons tous la possibilité de nous (re)connecter avec les éléments, avec notre Mère Terre, notre Pachamama : en lien avec Elle, nous sommes tous à notre juste place et nous avons un accès direct à l’Orenda, l’essence spirituelle de chaque chose.

L’autre élément que je voudrais souligner et accompagner dans cet enseignement est la création d’objets de pouvoir, dont le bouclier, mais aussi des hochets, des bâtons de parole, des poches de médecine… Dans mes stages, je rencontre tant de femmes qui vivent des blocages avec leur créativité car nous sommes tous formatés à focaliser sur l’objet fini et non pas le processus de création. Mais le simple acte de créer en conscience nous permet de canaliser nos intentions et notre présence dans un objet sacré.

Les rencontres se passeront les lundis, approximativement toutes les quatre semaines. Vous trouverez les dates que j’ai posées plus bas. Pour l’instant, je suis basée à Oullins (Lyon sud) et les rencontres se passeront dans cette région, parfois en allant plus loin, en fonction de la saison et du temps. Le tarif est de 70€ par rencontre. J’essaierai de vous arranger dans la mesure de mon possible, si vos obstacles sont d’ordre financier. Je reconnais la difficulté de prendre un engagement sur un an dans un enseignement qu’on ne connait pas. Ainsi, je vous propose d’assister à une première rencontre, de prendre le temps de sentir si cet enseignement pourra vous convenir, puis par la suite, de vous engager aux quatre Lunes suivantes, ce qui vous donne la possibilité de ré-évaluer votre engagement au fur et à mesure.

Les dates prévues sont : le 5 janvier; le 2 février; le 9 mars; le 30 mars; le 27 avril; le 25 mai (Pentecôte)/1er juin (à confirmer); le 29 juin; le 27 juillet; le 24 août; le 21 septembre; le 19 octobre; le 16 novembre; le 14 décembre. C’est compliqué de naviguer entre les différents jours fériés. Il nous est arrivé avec Dominique de changer une date quand ça bloquait – on essaie de garder la structure et la souplesse!

Si vous êtes intéressée, contactez moi par mail à contact.entente@gmail.com ou par téléphone si vous avez envie de me poser des questions 06 19 07 27 25.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s