Les Tisseuses

tisseusesDans ce travail sur le féminin, il y a des thèmes récurrents, des thèmes profondément ancrés dans la féminité. Combien de fois ai-je expliqué à la fin d’une Tente Rouge que j’imaginais les trois heures de partage qu’on venait de vivre comme des fils, qui se croisaient et recroisaient: que si on avait passé un ruban à chaque fois que la parole se déplaçait, qu’on aurait eu un tissage unique à la fin, un témoignage visuel de notre partage. Mon travail avec Emmanuelle Saucourt, anthropologue spécialisée dans les contes, (nous animons un dernier stage en binôme ce weekend) a révélé les motifs de filage, de tissage et de couture dans nos contes traditionnels. La femme tisse la trame de sa vie…

Depuis un moment, une idée trotte dans ma tête avec le désir de mener un projet créatif. L’expérience de la fabrication des poupées pour la Bénédiction d’octobre ainsi que la présence de projets créatifs dans mes stages, m’ont permis de voir comment la créativité est cruciale dans la vie de la femme. Certes, nous sommes nombreuses à douter de notre créativité. Moi-même qui dessine, qui sculpte, qui peint, je vis des grandes insécurités sur la ‘valeur’ de ce que je crée. Mais on nous a leurré depuis belle lurette…. on nous a tellement inculqué l’idée qu’il n’y a que le résultat qui compte, (et qu’enfin, ce résultat-là ne compterait jamais pour personne), que bon nombre d’entre nous ont simplement abandonné notre créativité, un bon exercice de peine perdue.

Patchwork

Détail du patchwork

Et si… et si un groupe de femmes se réunissait pour créer quelque chose ensemble? Si elles fabriquaient quelque chose où la finition parfaite n’était pas exigée? Si le technique ne comptait pas autant que l’élan de création? Si ces femmes reprenaient les aiguilles et les fils de leurs aïeules? Que créeraient-elles?

Patchwork entier

Le patchwork entier

Comme ce magnifique patchwork fait par un collectif de femmes à Atlanta, je voudrais créer – en collectif – des grands assemblages de tissus autour de différents thèmes, en commençant par les 4 éléments et le Feu (et vu la quantité disproportionnée de couleurs chaudes dans mes sacs de tissus). Du côté technique, il peut y avoir des parties assemblées par machine ou à la main. En regardant le détail, ce n’est pas le technique qui saute aux yeux, n’est-ce pas? Il peut y avoir des rubans, ou du fil métallique qui assurent les liaisons. On pourrait faire des mini-tissages à insérer dedans ou des morceaux de tissus peints. Tout serait possible une fois que nous aurons déterminé ensemble la trame globale de la création. Aucun talent ni compétence requis : les femmes qui se disent ‘pas créatives’ sont les bienvenues, tout autant que les ‘créatives’. Je ne me lasse jamais de dire que si on donnait des peintures et du papier à un enfant de 4 ans, jamais il ne dirait ‘désolé, je suis nul en peinture.’ Nous avons tous à retrouver cet élan créatif que nous avions en tant qu’enfants.

Quid de la Tente Rouge? Je pense que nous nous retrouverons tout naturellement dans cette ambiance-là – c’est mon espoir en tout cas :o) Concrètement, je pense annuler certaines des Tentes Rouges que j’avais prévues et caser des dates pour les Tisseuses à la place. Les trois premières dates seront le lundi 20 janvier, le mercredi 5 février et le mardi 11 février (à la place d’une Tente Rouge annoncée) à 19h30. Nous serons obligés de travailler avec des liseuses en hiver! Si vous avez la possibilité d’apporter des bons ciseaux et une liseuse de plus, ce serait génial. Pour cette première création, le thème est le Feu, donc si vous avez des morceaux de tissu, des anciens vêtements qui sont prêts à être sacrifiés, si vous avez la possibilité de chiner un peu d’ici là pour trouver les joyaux à intégrer dans ce ’tissage’, c’est possible. Je pense que nous allons découvrir ensemble comment faire et ce que nous pouvons faire. Je fournirai le plus gros des tissus, les aiguilles, les fils, etc…

Je suis également soucieuse de vivre de ce que je fais, et jamais plus que cette année : je demande à chacune une contribution financière d’entre 12-20€ pour couvrir les matériaux, mon temps et la mise à disposition de ma maison. 20€ si vous pouvez, 12€ si vous ne pouvez pas, et entre les deux si vous ne savez pas où vous situer! On m’a posé la question de la possibilité d’amener les enfants : c’est possible si vous pensez que ce sera gérable et que vos enfants sont en mesure de respecter la parole des autres. Contactez moi pour réserver votre place soit au 06 19 07 27 25 ou à contact.entente@gmail.com. Au plaisir les tisseuses!

Publicités
Cet article, publié dans Femmes, Tentes Rouges, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les Tisseuses

  1. Anne FOURNIER dit :

    Bonjour Jacqueline,

    Je trouve cette ide fort sympathique, j’aime bien aussi cette ide des tisseuses et toute la symbolique autour. Et puis a me rappelle aussi des histoires entendues ici et l Je vais voir si a peut coller au niveau d’une date, ventuellement le 5 fvrier.

    Je te souhaite une trs bonne journe.

    Anne

  2. kiki63 dit :

    comme toujours tu sais Jacquie mettre des mots sur nos maux , doutes, difficultés à trouver nos voies, voix….j’aime cette idée de fabriquer un patchwork où chacune pourrait laisser une trace , une émotions, une couleur de sa propre présence…pourquoi ne pas le proposer lors de ce stage sur les cycles féminins lors de ta venue à clemont ferrand?
    Je t’embrasse bien affectueusement petite soeur…..
    Christine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s